Pourtant que la montagne est belle

Structure : Arteppes – Espace d’art contemporain

du 7 juillet au 14 août 2022

Artistes : Jean-François Azzena, Alice Bertoye, Roxane-Lola Hoin, Camille Martin, Laura Millet, Romane Truc

Entrée libre et gratuite

Horaires : du lundi au vendredi, de 10h à 12h et de 14h à 17h et le samedi de 10h à 12h 

Site internet du Centre social Le Mikado
Site internet de l’ESAAA

Au sein d’une école expérimentale comme l’ESAAA, les diplomé·es 2021-2022 déclinent le paysage comme enjeu actuel dans lequel ils et elles ancrent leurs pratiques. Il s’agit de « s’aventurer dans la forêt des choses et des signes » en suivant les conseils de Jacques Rancière. Cette aventure, cette balade prend la forme tantôt d’un portail onirique et fantasmagorique, tantôt d’un univers surchargé d’images et d’objets issus de la société consumériste, d’un voyage touristique dans le fétichisme du « mauvais goût », d’intérieurs bourgeois désuets et surannés, d’une réminiscence de décors plats enfantins ou encore d’un paysage numérique constitué d’icônes 2.0. Paysage littéral, fantasmé ou politique, les jeunes artistes adressent un au-revoir à la ville qui a vu émerger leur pratique artistique.