LA RÉSIDENCE / AUVERGNE-RHÔNE-ALPES // ALLIER

Nelson Aires, Bloodline

du 28 septembre au 26 octobre 2019

Vernissage : le 27 septembre 2019 à 18h30

Horaires : mercredi, vendredi et samedi de 14h à 18h

Entrée libre et gratuite

Lieux : La Résidence, vitrines des espaces commerciaux le long de la Grande Rue et de la rue Nationale, Dompierre-sur-Besbre

Site internet de La Résidence 
Site internet de Nelson Aires

Après son séjour à La Résidence, Nelson Aires présente l’exposition Bloodline, dont les œuvres ont toutes été réalisées à partir d’une même matière première : le sang. Ce fluide organique, évoquant aussi bien la vie que la mort, le pur que l’impur, la bienveillance que le danger, définit l’homme et son histoire.

L’artiste exploite ici ce matériau à partir d’une vision plurielle, basée sur des notions biologiques, géologiques et symboliques. 
Il l’utilise à la fois comme une marque d’appartenance, puisqu’il contient les idées de lignage, d’ascendance et d’identité, mais également dans son rapport au paysage et à ses différents constituants, comme les roches et les sédiments.

Nelson Aires emploie ce matériau sous sa forme liquide ou desséchée. 
Il lui fait subir diverses opérations de transformations et métamorphoses, proches de procédés alchimiques, afin d’en exploiter différentes esthétiques, et d’animer ainsi les formes et les surfaces créées par des jeux de textures, de matérialités et de chromatismes, même si les œuvres présentées ici s’articulent principalement autour d’une palette réduite de couleurs, allant des bruns aux noirs. L’artiste a recours à des gestes simples et répétitifs, parfois hasardeux, comme l’imprégnation, l’infiltration, l’imbibition, ou bien encore la saturation, qui, malgré leur dimension artisanale, voire primitive, deviennent parfois anonymes, proches de l’industriel.

De ces actions résultent des peintures sans pinceaux et des volumes, allant de la micro-sculpture à l’installation.

L’exposition à La Résidence s’accompagne d’une intervention hors-les-murs, au sein de vitrines de différents espaces commerciaux situés le long de la Grande Rue et de la rue Nationale, à Dompierre-sur-Besbre, où l’artiste y actualise la 4ème version de l’installation picturale Resel

Nelson Aires, Mappam (détail), encre de Chine et sang sur popeline de coton, dimensions variables,  2019