MUSÉE D'ART CONTEMPORAIN DE LYON / AUVERGNE-RHÔNE-ALPES // RHÔNE

Comme un parfum d'aventure

du 7 octobre 2020 au 3 janvier 2021

Avec Marina Abramović & Ulay, Vito Acconci, Giulia Andreani, Ismaïl Bahri, Zbyněk Baladrán, Fabienne Ballandras, François Bellay, Laura Ben Haïba et Rémi De Chiara, Louis-Antoine Beysson, Guillaume Bijl, Claude Bonnefond, Arièle Bonzon, Eugène Boudin, Victor Brauner, Thibault Brunet, Nidhal Chamekh, Lucie Chaumont, Paul Chenavard, Ali Cherri, Joseph Cornell, Christine Crozat, Marc Desgrandchamps, Theresia Deslandes, Jean Dubuffet, Antoine Duclaux, Gaëlle Foray, Jean-François Gavoty, Hans Hartung, Philippe-Auguste Hennequin, Jean Jullien, Nicolas Jullien, Smaïl Kanouté, Géraldine Kosiak, Raymond Lafage, Wifredo Lam, Prosper Marilhat, Henri Matisse, Florent Meng, Claude Monet, Charles-Louis Muller, Yoko Ono, Panamarenko, Jean-Xavier Renaud, Fleury Richard, Peter Robinson, Clara Saracho de Almeida, Chloé Serre, Jakob Kudsk Steensen, Lise Stoufflet, Pascale Marthine Tayou, Benjamin Testa, Barthélémy Toguo, Warlukurlangu, Krzysztof Wodiczko, Erwin Wurm, William Wyld, Carmelo Zagari, Zohreh Zavareh, Radouan Zeghidour...

Vernissage : le 6 octobre 2020, de 17h à 21h avec régulation possible pour respecter les jauges des espaces d’exposition

Commissaires de l’exposition : Marilou Laneuville et Matthieu Lelièvre

Horaires : du mercredi au dimanche, de 11h à 18h

Entrée payante : tarif plein : 8€ / tarif réduit : 4€

Structure : Musée d'art contemporain de Lyon

Site internet du macLYON

Cette nouvelle collaboration MAC/MBA s’inscrit dans le cadre du pôle des musées d’art de Lyon et dans une volonté de soutien actif à la scène française

Comme un parfum d’aventure est une exposition directement inspirée de l’expérience récente, collective et mondiale, de confinement imposé pour des raisons sanitaires et de manière quasi concomitante à une majorité de personnes sur la planète. Elle explore plus particulièrement la question du déplacement, empêché ou imposé, volontaire ou suscité, individuel ou en groupe, et ses conséquences sur l’individu. Elle prend la forme d’une enquête à travers le temps en puisant dans les collections du Musée des Beaux-Arts et du macLYON, tout en plaçant en regard des œuvres empruntées ou créées spécifiquement par des artistes résidant en France, voire dans une géographie proche du macLYON. À travers leurs propres déplacements dans l’exposition et l’expérience des œuvres, les visiteurs seront amenés à s’interroger sur les liens entre idéologies politiques, systèmes économiques, changements climatiques et mouvements migratoires

Cette expérience du déplacement, entre volonté et contrainte, est construite à partir des collections du Musée d’art contemporain et du musée des Beaux-Arts de Lyon, mais aussi à travers l’invitation adressée à plus d’une vingtaine d’artistes travaillant en France et plus particulièrement en région Auvergne-Rhône-Alpes. L’exposition prend la forme d’une enquête sur le déplacement et considère les mythes et les conquêtes, la régulation de la circulation par les frontières, les idéologies politiques, les systèmes économiques et les grands mouvements migratoires qui leurs sont étroitement liés, de même que l’impact du dérèglement climatique sur les mouvements massifs et croissants de population.

Illustration : Jean Jullien Courtesy de l'artiste et galerie Slika