LE GROUPE D'ART CONTEMPORAIN (GAC) D'ANNONAY / AUVERGNE-RHÔNE-ALPES // ARDÈCHE

-1°/293m

du 11 juillet au 29 août 2020

Julia Borderie et Éloïse Le Gallo

Finissage : le 29 août 2020

Horaires : du mercredi au dimanche, de 15h à 19h, et sur rendez-vous

Entrée libre et gratuite

Structure : Le Groupe d'Art Contemporain (GAC) d'Annonay

Site internet du GAC d'Annonay
Site internet de Julia Borderie
Site internet d'Élise Le Gallo

"L'exposition est issue d'une recherche à long-terme menée par les artistes autour de l'eau considérée comme élément liant les territoires, les êtres, les situations économiques, écologiques, politiques et culturelles. À la suite du premier volet du projet réalisé en résidence du Château du Pin, à Fabras et ensuite exposé à la Galerie du Théâtre de Privas en 2018, le duo a développé son travail en résidence à Moly-Sabata, dans la vallée du Rhône, à Sablons. 

Des échanges avec la géologue Maryse Aymes, le potier Jean-Jacques Dubernard, Jean-Claude Girardin, des pêcheurs de Serrières, entre autres, leur ont permis de développer une vision d'un corps-territoire : un paysage comme un organisme, où les matières aux différentes propriétés (densité, viscosité, température, etc...) s'entrelacent pour former un système durable et complexe. Les montagnes évoquent l'image d'une structure, elles sont les "os" du territoire, et le liquide régule la balance énergétique. Pour l'exposition, les artistes proposent deux vidéos qui explorent les paysages par l'activation des céramiques Des sources créées en 2018 au Château du Pin, ainsi que de nouvelles sculptures en terre. Elles sont issues d'un processus de création de fours dans lesquelles elles sont cuites à différentes altitudes. 

Les dénivelés en Ardèche, souvent accentués par des infrastructures humaines, esquissent ce corps-territoire, lui-même définit dans le rapport des corps humains à la notion d'altitude. L'altitude influe sur la température des cuissons : la pression atmosphérique réduit la température d'ébullition de l'eau d'1° tous les 293m au-dessus du niveau de la mer.

L'approche artistique relationnelle de Julia Borderie et Éloïse Le Gallo impliquent les personnes qu'elles rencontrent, de manière inclusive, presque contaminante : ainsi, leurs interlocuteurs deviennent partie prenante du projet. C'est ainsi qu'il se construit, avec leurs voix, leurs mains, leurs connaissances et expériences."
Ekaterina Shcherbakova