Mélissa Mariller, Les marbrures des bancs ne laissent pas les enfants indifférents

Structure : L’attrape-couleurs

du 20 novembre 2021 au 15 janvier 2022

Vernissage : le 20 novembre 2021, de 14h à 18h

Entrée libre et gratuite

Horaires : du mercredi au samedi, de 14h à 18h, et sur rendez-vous

Site internet de l’attrape-couleurs
Site internet de Mélissa Mariller

L’exposition Les marbrures des bancs ne laissent pas les enfants indifférents témoigne du processus de travail de Mélissa Mariller, guidé par une fascination pour les formes qu’elle convoque et les matières qu’elle invoque. Ses gestes de sculptrice-assembleuses sont inspirés par un instinct plastique et esthétique ainsi qu’un penchant affirmé pour l’expérimentation.

La singularité du travail de Mélissa réside dans son caractère hybride. Sculptures fonctionnelles aux accents alien ou œuvres mobilières excavées d’une matière brute, ses pièces échappent aux catégorisations, empruntant à des registres parfois antinomiques. Convoquant à la fois le chaud et le froid, l’opaque et le transparent, le mat et l’étincelant, l’urbain et le domestique, l’industriel et l’artisanal, ses sculptures à éprouver pourraient séjourner dans une ruine post-apocalyptique, un intérieur contemporain ou un vaisseau spatial. Les œuvres de Mélissa sont sur le fil, toujours intruses et toujours à leur place, empreintes de spontanéité et d’élégance. Pour sa première exposition personnelle à L’attrape-couleurs elle nous invite à traverser un espace fragmenté, feutré et tamisé, soigneusement repensé pour accueillir ses sculptures-objets. »
Alice Marie Martin (extrait du texte de l’exposition)