Lucile Olympe Haute, Le cercle des cybersorcières

© Lucile Olympe Haute, Cyberwitches ritual, 2017

Structure : Les Limbes – Céphalopode

du 14 mai au 4 juin 2022

Vernissage : le 14 mai 2022, de 16h à 20h

Entrée libre et gratuite

Horaires : les mercredis, jeudis, vendredis, de 15h à 18h30 et les samedis, de 14h à 18h

Site internet des Limbes
Site internet de la Biennale Internationale Design Saint-Étienne
Site internet de Lucile Olympe Haute

Exposition organisée dans le cadre de la Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2022

Les cybersorcières se réunissent pour revendiquer des parentés vis-à-vis des espèces compagnes, des aliens familières, de l’humus et des bactéries, pour inventer des façons de vivre avec les vivant·es. Il s’agit de prendre conscience et de rencontrer les vies qui nous entourent, de s’engager dans une politique des interdépendances, sans ignorer les aspects technologiques intriqués à nos modalités d’être : nos extensions numériques comme organes qui étendent nos corps et structurent notre rapport au monde.