Lise Dua, Je n’écris plus pour moi seule

© Marie, 2013, Lise Dua

Structure : Le Bleu du ciel

du 16 octobre au 20 novembre 2021

Vernissage : le 16 octobre 2021

Commissaire d’exposition : Gilles Verneret

Horaires : du mercredi au samedi, de 14h30 à 19h

Entrée libre et gratuite

Site internet du Bleu du ciel
Site internet de Lise Dua

Exposition organisée en partenariat avec la résidence Moly-Sabata

« Avec son titre affirmatif “Je n’écris plus pour moi seule“ Lise Dua affiche son ambition personnelle d’apporter, une fois n’est pas coutume dans ce genre très couru en photographie, des lettres de noblesse au travail d’autobiographie. 

Elle utilise à cette fin le mode d’archive familiale, qu’elle nous ouvre comme un album de famille sur les traces de millions de personnes de par le monde, livrant une oeuvre d’écriture textuelle et photographique, qui dépasse le témoignage amateur pour se hisser à celui d’oeuvre. Dans la pré adolescence il est de bon ton d’admettre que la jeune fille confie ses secrets à un journal intime, qui ne concerne que son auteur, à la différence de Lise Dua qui le destine au public, se revendiquant comme artiste, maître des codes de représentation et de narration. 
Elle confère donc à ses images et aux textes qui les accompagnent sans les illustrer, une qualité esthétique formelle à fleur de mur ou réunie dans un livre conçu comme ouvrage à portée de main et de regard. Ce livre  feuilleté dans l’intimité qui permettra au spectateur une identification à sa propre histoire, si tant est qu’elle recoupe des codes culturels semblables. 
La subjectivité est ici mise en avant comme un étendard, la volonté de Lise  ne cherchant pas à décrire un milieu social, ou des liens avec l’histoire d’un territoire ou d’un passé généalogique : elle nous parle du cercle proche du noyau parental original, et aime dire à son propos que son protocole de création a mis en avant la transmission inconsciente entre parents et enfants. »
Gilles Verneret