La collection : performances 1976-1988

Marina Abramović et Ulay, Nightsea Crossing, Sitting au macLYON les 9 et 10 octobre 1986 Collection macLYON © Adagp, Paris 2021

Structure : Musée d’art contemporain de Lyon

du 15 septembre 2021 au 2 janvier 2022

Vernissage : le 14 septembre 2021 à 18h30

Artistes : Marina Abramovic & Ulay

Horaires : du mercredi au dimanche, de 11h à 18h

Entrée payante : tarif plein : 8€ / tarif réduit : 4€ / gratuité

Site internet du macLYON

En 1986, le Musée d’art contemporain de Lyon invite les pionniers de la performance que sont Frank Uwe Laysiepen et Marina Abramović. Le premier, Allemand, et la seconde, Yougoslave, se sont rencontrés en 1975 à Amsterdam et mènent alors une vie commune en même temps qu’une œuvre radicale conçue dans la fusion de leurs pratiques artistiques personnelles.
L’invitation est l’opportunité pour les deux artistes de montrer et d’achever le cycle de performances par lequel ils se font particulièrement remarquer et connaissent une reconnaissance internationale : Nightsea Crossing. Il s’agit de 22 performances, certaines durant plusieurs jours, réalisées un peu partout sur la planète (Sydney, Ushimado, Chicago ou Kassel) au cours desquelles ils restent assis face à face en présence du public, immobiles et imperturbablement silencieux, dans une posture méditative d’attention extrême.
L’œuvre dont la forme est alors finalisée par les artistes est acquise par le musée : des photographies et des objets fixent la mémoire des différents moments ainsi réunis.
Quelques années plus tard, en 1999, alors que le couple s’est séparé et que leur collaboration artistique s’est dissoute, ils décident de reprendre les enregistrements qui ont été effectués lors de leurs différentes performances communes pour en condenser la matière essentielle. Le Musée d’art contemporain de Lyon et le Van Abbemuseum d’Eindhoven soutiennent ce travail et acquièrent l’ensemble des «vidéoperformances » qui en résultent.

Le macLYON possède ainsi toute l’oeuvre commune des artistes dont une sélection a été choisie pour la présente exposition.
Outre Nightsea Crossing, 1981-1986, The Lovers – the great Wall Walk, 1988, la pièce qui consacra leur séparation, quelques performances marquantes du couple au début de sa collaboration seront exposées. Puisant aux sources des préoccupations individuelles et communes aux deux artistes, les œuvres de Marina Abramović et Ulay mettent en oeuvre les limites physiques du corps, le leur propre, celles de leur relation, les limites et les capacités mentales, ainsi que les codes sociaux ou culturels qui les affectent ou les conforment dans des stéréotypes de genre, de sexe, de normalité.