Je ne me reconnais plus

Structure : Le VOG

du 10 décembre 2021 au 22 janvier 2022

Vernissage : le 9 décembre 2022

Artistes : Nathalie Muchamad et Johan Sordelet

Entrée libre et gratuite

Horaires : du mercredi au samedi, de 14h à 19h

Site internet du VOG
Site internet de Nathalie Muchamad

Exposition organisée dans le cadre du Mois de la Photo

Nathalie Muchamad est une artiste Française, née en 1976. Elle est originaire de Nouvelle­Calédonie. Elle vit aujourd’hui entre le département de la Loire et Mayotte dans l’Océan Indien. Son travail s’articule autour de vidéos, de textes, de dessins et d’installations. L’artiste questionne la notion d’identité qui se déconstruit à travers la quête de l’Histoire. Ses origines Javanaises et Calédonienne posent la question de l’identité comme invention. En Indonésie, dès le 16ème siècle les Portugais puis les Hollandais ont pris possession du commerce des épices au détriment du peuple Indonésien. La Nouvelle-Calédonie, est quant à elle une colonie, puis un territoire français depuis le 24 septembre 1853. L’histoire de ces peuples a été marquée par la colonisation.

Johan Sordelet est un artiste Français né en 1986. Il vit et travaille à Fontaine. Ses recherches plastiques posent de manière récurrente la question du minoritaire et prennent différentes formes : cyanotype, vidéo, installation, dessins. Il s’intéresse à la micro histoire, à la théorie queer et au féminisme. A travers son travail, il donne la parole à des personnes peu audibles.

Le Vog invite les artistes Nathalie Muchamad et Johan Sordelet dans le cadre du Mois de la Photo, avec comme thématique « l’Attention ». Le titre « Je ne me reconnais plus », est emprunté au texte de Pasolini «Théorème » qui exprime la force de la révélation, qu’elle soit politique, amoureuse ou mystique.