Jasmina Cibic, Stagecraft – une mise en scène du pouvoir

Jasmina Cibic, The Gift (extrait), 2021 Courtesy de l’artiste © Oscar Niemeyer / Adagp, Paris, 2021

Structure : Musée d’art contemporain de Lyon

du 15 septembre 2021 au 2 janvier 2022

Vernissage : le 14 septembre 2021 à 18h30

Commissaire d’exposition : Matthieu Lelièvre

Horaires : du mercredi au dimanche, de 11h à 18h

Entrée payante : tarif plein : 8€ / tarif réduit : 4€ / gratuité

Site internet du macLYON
Site internet de Jasmina Cibic

Co-commissionné et coproduit par le macLYON; FLAMIN − Film London Artists’ Moving Image Network avec les soutiens financiers de Arts Council England et de steirischer herbst ‘19 ; une coproduction de Waddington Studios London. Avec le soutien de Muzeum Sztuki de Łódź ; Cooper Gallery DJCAD, University of Dundee ; Northern Film School ; UGM Maribor Art Gallery ; Nations Unies, Genève ; Espace Niemeyer, Paris et Palais de la culture et de la science, Varsovie. 

Pour Jasmina Cibic, artiste-chercheuse, chaque projet de film est une occasion de se plonger dans les archives, dans leurs témoignages comme dans leurs silences afin de révéler la relation qu’entretient toute forme de pouvoir, qu’il soit étatique, gouvernemental, partisan ou diplomatique, avec les arts. À l’occasion de l’exposition Stagecraft – une mise en scène du pouvoir, Jasmina Cibic rassemble plusieurs années de recherches consacrées à la notion de don dans le contexte diplomatique et présente en particulier l’œuvre The Gift
Ce film met en scène plusieurs bâtiments emblématiques dont le siège du parti communiste à Paris construit par Oscar Niemeyer, le Palais des Nations à Genève ou encore le Palais de la Culture à Varsovie, qui incarnent dans leurs collections et dans leur architecture cette fonction du don ainsi que la mise en place d’un vocabulaire artistique au service d’une dramaturgie politique.
Ce projet de Jasmina Cibic s’inscrit dans ses recherches sur la notion de soft power sur laquelle reposait déjà son exposition pour le pavillon slovène de la Biennale de Venise en 2013.