Giuseppe Penone

© Giuseppe Penone, Anatomia 8, 2015, marbre blanc de Carrare, bois - 110 x 75 x 40 cm ©Archivio Penone

Structure : Abbaye – Espace d’art contemporain

du 20 mai au 28 août 2022

Commissaire de l’exposition : Laurent Busine

Entrée libre et gratuite

Horaires : du vendredi au dimanche, de 14h à 19h. Visites commentées les samedis et dimanches à 15h

Site internet de l’Abbaye
Site internet de la Fondation Salomon

Né en 1947 à Garessio (Italie). Il vit et travaille aujourd’hui à Turin (Italie).

 » Giuseppe Penone, arpenteur, fait le relevé des paysages, des réseaux enchevêtrés et inconnus du crâne et, géographe, les compare à ceux qui forment la carte, la mappemonde inscrite sur chaque feuille de chaque arbre. Les limbes sont des plaines et les nervures sont des fleuves ; les accidents sont des grottes, les déchirures des cratères, les dentelures sont des criques, les boursouflures, des monts.
Toute boîte crânienne, toute feuille, dévoile une vie, brève ou longue. »
Laurent Busine, commissaire de l’exposition

Né de parents agriculteurs, Giuseppe Penone cultive un lien fort à la terre et aux cycles de la nature. Après avoir obtenu un diplôme en comptabilité, il entre à l’Accademia Albertina di Belle Arti de Turin où il découvre la scène artistique américaine, notamment le Minimalisme.

Âgé de 21 ans il réalise une série d’actions dans lesquelles il intervient sur le processus de croissance d’un arbre. Il est alors remarqué par le critique Germano Celant qui l’associe au mouvement de l’Arte Povera, prônant un art libéré des pratiques et des matériaux traditionnels afin de privilégier le processus créateur au détriment de l’objet fini, en invitant à une réflexion sur la relation entre nature et culture.

L’œuvre de Giuseppe Penone se caractérise à la fois par la vitalité d’une interrogation sur l’homme et la nature et par la beauté de ses formes et de ses matériaux.

Ancré dans l’idée d’une interdépendance entre nature et culture son travail associe explorations formelles des matériaux naturels (bois, bronze, marbre, pierre …) et fragments ou empreintes de son corps. Mettant l’accent autant sur le processus créateur que sur l’œuvre, le sculpteur s’identifie au fleuve, au souffle, à ce qui est par essence mouvement et vie ; révélant ainsi les flux incessants au cœur du cycle naturel et engageant des réflexions sur la question du mouvement, de l’être, du devenir et du temps.

Célébré dans le monde entier, lauréat en 2014 du prestigieux Praemium Imperiale, Giuseppe Penone a notamment représenté l’Italie à la Biennale de Venise en 2007 et fait l’objet, en France, d’une rétrospective au Centre Pompidou en 2004 suivie d’une exposition de ses sculptures monumentales au Château de Versailles en 2013. Giuseppe Penone est un artiste majeur de la scène artistique contemporaine et son œuvre jouit d’une reconnaissance internationale.