Gérard Amsellem, Révéler les étoiles

Structure : Artothèque de la Part-Dieu

du 18 mai au 18 septembre 2021

Horaires : les mardi, jeudi et vendredi de 13h à 19h, le mercredi de 10h à 19h et le samedi de 10h à 18h (jusqu’au 10 juillet 2021)

Entrée libre et gratuite

Site internet de la Bibliothèque de la Part-Dieu

La bibliothèque municipale de Lyon a reçu en 2019 une importante donation de la part du photographe Gérard Amsellem. Constitué de milliers de négatifs, de diapositives et de planches-contact, cet ensemble se veut le témoin de la créativité du spectacle vivant en général et du dynamisme de la scène lyonnaise en particulier.

 C’est la découverte du jazz à la fin des années 1960 qui amène Gérard Amsellem à une pratique assidue de la photographie. Devenu indépendant en 1969, il prend part à la presse nationale déconcentrée. Parallèlement à cette activité de photoreporter, sa carrière s’est toujours accompagnée d’un intérêt marqué pour la scène culturelle. C’est naturellement que la direction de l’Opéra de Lyon lui confie, en 1975, la réalisation des prises de vues des spectacles qui s’y déroulent.

Si l’exposition Révéler les étoiles permet de découvrir ou de revivre les spectacles présentés, il s’agit avant tout de rendre hommage au travail du photographe qui est parvenu à saisir l’émotion et le mouvement par l’image fixe. Les tirages exposés mettent en avant le corpus d’images en couleur de la donation, ainsi que certains thèmes majeurs de l’opéra. Ainsi, le mythe et le sacré sont ici représentés par des œuvres telles que Médée ou encore Pelléas et Mélisande. La thématique des passions se trouve également au cœur de cette exposition et avec, entre autres, les ballets Carmen de Mats Ek, Petite mort de Jirí Kylián et Roméo et Juliette, chorégraphié par Angelin Preljocaj.

Par son travail rigoureux et investi, Gérard Amsellem a collecté les moments clés de deux histoires, d’une part celle celle du spectacle vivant, d’autre part, celle de l’Opéra de Lyon. Un troisième volet de l’exposition consacré à la déconstruction des anciens codes, met en regard des œuvres d’avant-garde avec de spectaculaires photographies du chantier de modernisation de la salle de l’Opéra, porté par l’architecte Jean Nouvel.