Francisco Tropa, Che Vuoi ?

Structure : Le Creux de l’enfer – Centre d’art contemporain d’intérêt national – le CPACC – La Croix de Fer

du 18 juin au 25 septembre 2022

Entrée libre et gratuite

Horaires : du mercredi au dimanche, de 14h à 18h

Site internet du Creux de l’enfer

L’exposition de Francisco Tropa au CPACC – La Croix de Fer a été organisée dans le cadre de la Saison France-Portugal 2022 et a été soutenue par la Fondation Calouste Gulbenkian – Délégation en France, qui l’a cofinancée dans le cadre du programme EXPOSITIONS GULBENKIAN pour soutenir l’art portugais au sein des institutions artistiques françaises. Les œuvres présentées ont été réalisées dans le cadre d’une résidence art-entreprise chez Eprose à Thiers. L’artiste est représenté par la Galerie Jocelyn Wolff.

La lumière s’éteint et les ombres prennent forme dans l’espace d’exposition : Francisco Tropa nous fait assister à la naissance d’une image, reflet d’un phénomène naturel simple et puissant, nous rappelant à notre condition de contemplateurs du monde. L’artiste conçoit pour cette exposition de nouvelles lanternes de projection, dispositifs optiques fabriqués pour nous faire appréhender la mesure tangible du temps. Présentées dans l’espace inédit de l’ancienne usine de la Croix de Fer, ces œuvres issues d’une résidence de l’artiste dans l’entreprise Eprose à Thiers apparaissent en contrepoint de la rivière Durolle, déferlant dans l’environnement minéral et brut de la Vallée des Usines.

Au sein de l’ancienne usine de la Croix de Fer, au coeur de la Vallée des Usines de Thiers et à deux pas du Creux de l’Enfer, le CPACC – La Croix de Fer est un nouvel espace artistique pensé comme un tiers-lieu culturel et citoyen ou se mêlent les énergies créatives.

C’est un lieu chargé d’histoire, réparti sur plus de 2500 m2, qui se veut propice à la création artistique dans un esprit collaboratif, social et solidaire.

La vie du CPACC souhaite s’organiser autour de la programmation d’activités artistiques, culturelles et évènementielles pluridisciplinaires, co-construite avec le public, les acteurs et usagers de son écosystème et du territoire. En mettant à disposition un ensemble d’infrastructures telles que des ateliers, des espaces d’exposition, des espaces de vie, de détente ou de restauration, La Croix de Fer devrait stimuler dès l’été 2022 la créativité et la résonance entre les diverses pratiques artistiques, et tous les publics.