Émilie Chaumet, Vue d’en haut, tout semblait si fragile

Structure : Le VOG

du 11 septembre au 6 novembre 2021

Vernissage : le 11 septembre 2021 à 16h

Entrée libre et gratuite

Horaires : du mercredi au samedi, de 14h à 19h

Site internet du VOG

Émilie Chaumet est une artiste née en 1983, qui vit et travaille à Grenoble. Issue d’une formation aux Beaux-Arts de Tours, elle a mis en place un langage plastique singulier. Le textile est son medium de prédilection et l’intérêt qu’elle lui porte s’ancre dans un héritage familial.

L’artiste présente au Vog un ensemble d’œuvres liées à la nature, au paysage, au mouvement. Le titre de l’exposition nous éclaire d’ailleurs à ce sujet : « Vue d’en haut », comme des cartographies que ses broderies, ses dessins à l’encre nous évoquent. « Tout semblait si fragile », peut-être parce qu’en proposant des sculptures molles, elle augmente la difficulté d’ériger, de façonner. Cela donne un côté « précaire » aux installations où l’idée du fragile, de l’instable, invite à une quête d’équilibre, à une recherche collective. L’artiste tient à ce que l’on se questionne sur notre environnement, la manière dont il nous touche et dont nous l’appréhendons.

Émilie Chaumet convoque notre regard bien sûr, mais ce sont aussi les mains du spectateur qui sont invitées à manipuler ses sculptures. La place de la main et donc du geste, est essentielle dans sa pratique. Combinant points et traits faisant liens, elle brode comme elle dessine, et inversement. L’artiste envisage cette exposition comme un parcours, une balade où les formes, les images proposées s’offrent à nous telles des plaques sensibles et poétiques.