Colloque international arts contemporains et anthropocène

© Marina Cavene

Structures : Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole / École supérieure d’art et design de Saint-Étienne (ESADSE) / Université Jean Monnet

Lieux : Musée d’art contemporain de Saint-Étienne Métropole / École supérieure d’art et de design de Saint-Étienne (ESADSE)

du 13 au 15 octobre 2021, de 9h30 à 17h30

Entrée libre et gratuite

Site internet du MAMC
Site internet de l’ESADSE

L’art de notre temps se montre singulièrement poreux aux problématiques sociétales. Des théoriciens, tel Hal Foster, ont décelé un « retour du réel » dans l’art contemporain ‒ qui se démarque du formalisme et du purisme de la Modernité pour favoriser la création d’œuvres habitées d’une volonté de compréhension et de réflexion sur le monde. Au sein de ses écrits, l’artiste Allan Sekula défend le développement d’un art chevillé sur les réalités politiques. Il y a là un « tournant » dont les théoriciens s’accordent pour dire qu’il reflète une inquiétude à l’égard des évolutions de nos sociétés ; les craintes ainsi exprimées concernent, pour bonne part, ce que l’on nomme depuis les années 2000 « anthropocène ». Ce colloque international visera à examiner les façons dont les œuvres de l’art contemporain ‒ qu’elles soient plastiques, photographiques, cinématographiques ou encore littéraires ‒ pensent les évolutions du monde qui motivent l’usage croissant du terme « anthropocène ».

Programme :

– le 13 octobre 2021 (à l’ESADSE) :
Du champ de la science à l’esthétique, sous la présidence de Vincent Lavoie, Université du Québec à Montréal
Arts de l’enquête, sous la présidence de Dominique Chevalier, Studio « Expériences sensibles & recherche urbaine », Labex IMU

– le 14 octobre 2021 (au MAMC):
Poïétiques de l’anthropocène, sous la présidence d’Alexander Streitberger, Université catholique de Louvain
Anthropocène & sociétés, sous la présidence de Fabrice Flahutez, Université Jean-Monnet

– le 15 octobre 2021 (au MAMC) :
Paysages / territoires, sous la présidence de Patricia Limido, Université de Paris
Manières de penser l’avenir, sous la présidence de Valérie Mavridorakis, Université de Paris 4