Bont Vargas / Marion Bornaz

Marion Bornaz, Extrait de la série "le coeur est un muscle", Photographie, 2020

Structure : MAPRAA – Maison des arts plastiques et visuels Rhône-Alpes-Auvergne

du 4 au 20 novembre 2021

Vernissage : le 3 novembre 2021

Artistes : Bont Vargas / Marion Bornaz

Horaires : les mardi, mercredi et samedi de 14h30 à 18h30, les jeudi et vendredi de 11h à 12h30 et de 14h30 à 18h30

Entrée libre et gratuite

Site internet de la MAPRAA
Site internet de Marion Bornaz

Bont Vargas

Quand je peins, la vie me parle – et je l’exprime.
Dans un monde où les mots ont perdu beaucoup de leur valeur et dans une société façonnée par la tension entre l’énergie féminine et masculine, je peins pour exprimer et comprendre qui je suis et ce que nous sommes.
Avec des compresses et des cotons-tiges (comme je les utilisais pour me soigner après une opération d’urgence), je travaille et je transforme des couleurs et des surfaces sans vision concrète – jusqu’à ce que des contenus se forment et s’expriment : parfois choquants, mais souvent avec des messages picturaux subliminaux qui me touchent, m’irritent ou me bouleversent pour m’aider à comprendre leurs sens. 

Marion Bornaz — Photographie 
Marion Bornaz développe depuis 2016 un travail d’auteure traversé par la question du sensible. Ses obsessions sont liées aux notions d’intériorité. Son modus operandi repose sur une photographie intuitive et spontanée. En accumulant les images dans le temps, elle associe entre elles de courtes séquences narratives et poétiques pour créer de nouveaux récits. Dans Le cœur est un muscle, la photographe cherche à donner corps au sentiment amoureux et ausculte de manière allégorique cette étrange sensation d’intimité.