Apichatpong Weerasethakul, Periphery of the Night

Apichatpong Weerasethakul, "Durmiente", 2021 – async - first light, 2017 © Kick the Machine

Structure : IAC – Institut d’art contemporain Villeurbanne/Rhône-Alpes

du 2 juillet au 28 novembre 2021

Commissaires d’exposition : Nathalie Ergino, assistée d’Elli Humbert

Horaires : du mercredi au vendredi, de 14h à 18h et le week-end, de 13h à 19h

Entrée payante : 
tarif plein : 6€ / tarif réduit : 4€

Site internet de l’IAC

De films en œuvres plastiques, d’environnements en vidéos, une conception élargie du cinéma s’incarne chez cet artiste qui conçoit l’image en mouvement comme le déploiement de notre âme, une interface laissant filtrer les différents processus, visibles et invisibles, qui nous animent. Proposant pour l’intégralité des espaces un projet immersif où animaux et humains, fantômes et forêts, vivants et morts cohabitent dans des entre-mondes ensommeillés, l’artiste fait écho aux approches perceptuelle et cosmomorphe de l’IAC et du Laboratoire espace cerveau : l’obscurité de ses œuvres se charge d’une puissance subversive, comme si l’expérience de la nuit pouvait nous transformer et réactiver notre conversation avec le vivant. Au cœur de cette pénombre alternative, il s’agit de déployer une écologie relationnelle qui soit une véritable science de la compassion.