Anne Bourse, Stupid sun who can’t stop moving

Structure : La Tôlerie

du 20 novembre au 18 décembre 2021

Vernissage : le 20 novembre 2021 à 18h

Entrée libre et gratuite

Horaires : du mercredi au samedi, de 14h à 18h

Page Facebook de la Tôlerie

Derrière la fenêtre le soleil a bougé tout le jour et j’ai suivi docilement – c’est le premier confinement un peu en état de choc – la chance que l’appartement soit traversant, mais quand même, ce stupide soleil n’arrête pas de bouger et moi à sa traîne alanguie. Animal préféré – j’avais soudoyé le vigile du zoo qui fermait ces portes pour m’emmener voir les lamentins même si il avait déjà mis l’alarme parce que c’est mon « animal préféré » – le chat qui ressemble a H., et aussi a S., un dessin de hippie, les rideaux voilent le soleil qui s’en va, Agnès Martin, de puissants faux malheurs, le soleil du matin, des barreaux d’une prison, l’amour comme une prison. Il y a des jours où vraiment…