Accueil Actualités Paysages
Paysages
Isère
Exposition

Paysages

Binta Diaw

Du 19.11.2022
au 05.03.2023

Vernissage

18.11.2022

Commissariat

Alexia Pierre et Noémie Pirus-Hassid

Horaires

Ouvert du mercredi au dimanche, de 11h à 19h

Tarifs

Tarif : 5€ / gratuité le 1er dimanche de chaque mois

Sites internet

MAGASIN – CNAC
Binta Diaw

Exposition en partenariat avec l’ESAD Grenoble-Valence, dans le cadre du Festival des Gestes de la Recherche (du 21 au 24 novembre 2022) conçu par Simone Frangi et Katia Schneller.

Crédits visuel : Binta Diaw, La plage noire (détail), 2022, vue d’installation, Prometeo Gallery Ida Pisan, dimensions variables – Courtesy de l’artiste et Prometeo Gallery Ida Pisani, Milan-Lucca.

Exposition

Paysages

Binta Diaw

Fondée sur la coproduction et la mise en réseau, la programmation du Magasin CNAC trouve sa pertinence dans son inscription sur son territoire et la mobilisation de ses acteurs. Comme une évidence pour sa réouverture, une exposition est produite en partenariat avec l’École supérieure d’art et design Grenoble ­ Valence, mettant à l’honneur la production de l’une de ses alumni. Diplômée de l’ÉSAD Grenoble en 2019, Binta Diaw est ainsi invitée à inaugurer la Galerie expérimentale du Magasin CNAC à travers une exposition personnelle. L’artiste y prolonge ses réflexions autour du corps féminin, de la liberté et de l’émancipation décoloniale à travers l’image de la mangrove comme lieu de refuge, de socialité et de réorganisation politique.

Pour l’exposition Paysages au Magasin CNAC, les œuvres présentées au sol s’inspirent de la pratique du tressage par les femmes africaines dans les plantations, qui suivaient les routes de marronage, ces chemins partagés entre esclaves pour tenter d’échapper à la plantation, et dont parfois les cheveux contenaient des graines de leur patrie, emportées comme un acte de résistance et de perpétuation.

Au mur, Binta Diaw crée une nouvelle œuvre issue de sa série Paysages corporels, pour laquelle elle photographie des parties de son propre corps. L’artiste intervient ensuite in situ en retravaillant sur ses photographies à la craie grasse. Elle redessine ainsi des traces de couleur qui transforment les lignes et les formes du corps en voyages harmonieux et sans fin, ponctués de chemins et de paysages. Ces traces résultent d’un processus de questionnements introspectifs sur les cycles des femmes, de la nature et de l’art.

Paysages