Accueil Actualités In Praesentia
In Praesentia
Haute-Savoie
Exposition

In Praesentia

Niels Trannois accompagné par Félicia Atkinson, Sylvia Sleigh, Quintana E. et Polina Moroz

Du 08.10.2022
au 15.01.2023

Vernissage

08.10.2022, à 17h

Commissariat

Garance Chabert, directrice de la Villa du Parc

Horaires

Ouvert du mardi au dimanche, de 14h à 18h30

Tarifs

Entrée libre et gratuite

Crédits visuel : Niels Trannois, Lycaons and suricats, acrylic, emulsion, varnish, stickers, high density silk on tiles on wood, 140/100/6 cm, 2017

Exposition

In Praesentia

Niels Trannois accompagné par Félicia Atkinson, Sylvia Sleigh, Quintana E. et Polina Moroz

Niels Trannois, artiste français né en 1976, travaille à Bâle après avoir vécu une décennie à Berlin. Il développe une pratique picturale excédant ses limites comme médium, extensive à l’espace, aux objets, aux images, et ouverte aux collaborations extérieures.
Le travail de Niels Trannois se nourrit d’images fantasmées, d’instants vécus à transmettre et de correspondances fictionnelles ramenés à la matérialité de supports variés. Projection esthétique qui permet le ressouvenir, la peinture est employée comme une substance organique qui révèle les surfaces sur lesquelles elle se pose. Ses œuvres oscillent entre figuration et abstraction, par l’invention d’un langage de signes et de dessins, l’emploi du collage et de la réhausse ou encore l’apport d’échos au réel souvent partiels. Niels Trannois tisse ainsi un univers symbolique, hanté par la vulnérabilité de la mémoire, qui se transmet par autant de traces et d’énigmes personnelles et collectives.

A la Villa du Parc, Niels Trannois imagine In Praesentia, une exposition entière inspirée par l’atmosphère domestique du lieu, peuplée des traces délicates et amnésiques d’une personnalité évaporée qu’il évoque en creux. Dans des installations localisées apparaissant comme des flashs mentaux, la peinture s’immisce comme un lichen dans les matières et les objets d’un environnement intime, favorisant les états de transition, physiques et mentaux, entre extérieur et intérieur. Par l’invitation d’artistes complices, l’identité manquante se démultiplie et le parcours de l’exposition s’enrichit d’une peinture de Sylvia Sleigh, d’une œuvre sonore conçue par Félicia Atkinson, d’une lampe designée par Polina Moroz, et d’œuvres de Quintana E., duo composé de Jessy Razafimandimby et Niels Trannois.

In Praesentia