Accueil Actualités Eva Jospin
Eva Jospin
Haute-Savoie
Exposition

Eva Jospin

Eva Jospin

Du 07.10.2022
au 17.12.2022

Vernissage

06.10.2022, de 18h à 20h

Commissariat

Fondation pour l’art contemporain Claudine et Jean-Marc Salomon

Horaires

Ouvert du vendredi au dimanche, de 14h à 19h.
Visite commentée les samedis et dimanches à 15h.

Tarifs

Entrée libre et gratuite

Crédits visuel : Eva Jospin, Forêt noire, 2019, bronze patiné, 78 x 58,5 x 14 cm, ed 0/8 + 1 EA. © Galerie Suzanne Tarasieve

Exposition

Eva Jospin

Eva Jospin

En 2002, Eva Jospin obtient un DNSEP à l’École Nationale des Beaux-Arts de Paris. L’usage du carton s’impose d’abord à elle par facilité de procuration ; elle en fait ensuite son matériau de prédilection et l’exploite pour réaliser des sculptures et installations de grandes dimensions. La minutie de son travail de découpage et de collage est nuancée par l’aspect brut et austère du carton. En utilisant un matériau désacralisé, Eva Jospin renouvelle la pratique sculpturale et nous amène à réfléchir sur la pérennité de l’œuvre.

Le travail d’Eva Jospin consiste à créer des paysages de forêts, jardins, grottes ou nymphées à l’intérieur desquels elle invite le spectateur à se plonger, comme on plonge dans un conte ou un mythe pour en découvrir les mystères. Désertés de toute forme de vie animale, ils constituent des décors vierges prêts à accueillir les rêveries de l’imaginaire. Le carton, habituellement utilisé comme matériau transitoire entre le dessin et le volume, est ici posé en produit fini pour servir le thème de la forêt, espace de déambulation qui fait transiter de la réalité au rêve, d’un monde tangible à un monde onirique.

Entre 2016 et 2017, Eva Jospin est pensionnaire de l’Académie de France à Rome – Villa Médicis, dans la tradition du voyage initiatique d’artiste depuis le XVIIe siècle. Depuis, elle multiplie les commandes pour de grandes institutions françaises telles que le musée du Louvre, le musée Giverny ou la maison de haute-couture Dior, ainsi que pour des hauts lieux du patrimoine national comme l’Abbaye de Montmajour à Arles. En représentant des objets aux symboliques multiples dans l’inconscient collectif comme la forêt, ainsi qu’en laissant une grande part de liberté à l’interprétation de chacun, l’artiste confère à ses œuvres une portée universelle qui traduit son rayonnement sur la scène artistique contemporaine.

Cette exposition propose une sélection d’œuvres d’Eva Jospin, volumes en carton, bronze et autres matériaux naturels, mais également des dessins réalisés à l’encre de Chine, un médium cher à l’artiste depuis ses années d’études en tant que de support de recherche esthétique.

Eva Jospin