Accueil Actualités Entre-temps
Entre-temps
Allier
Exposition

Entre-temps

Guénaëlle de Carbonnières avec la participation d’Anne Dietrich

Structure

La Résidence
Du 22.10.2022
au 26.11.2022

Vernissage

21.10.2022, à 18h30

Horaires

Ouvert les mercredis, vendredis et samedis, de 14h à 18h et sur rendez-vous. Fermé les jours fériés.

Tarifs

Entrée libre et gratuite

Exposition en partenariat avec la MAPRAA dans le cadre du Réseau 12/ 12/ 12/ (12 artistes/ 12 lieux/ 12 départements), Focus de la Biennale d’Art Contemporain de Lyon

Exposition

Entre-temps

Guénaëlle de Carbonnières avec la participation d’Anne Dietrich

Née en 1986 à Paris, Guénaëlle de Carbonnières travaille entre Mâcon et Lyon. Son travail est représenté par les galeries Binome (Paris) et Françoise Besson (Lyon).

Initialement formée en philosophie, elle est agrégée en arts plastiques et diplômée en Arts et Médias numériques à Paris 1 – Panthéon-Sorbonne. Elle a d’abord entamé une carrière d’enseignante avant de développer une pratique artistique mêlant la photographie, la gravure, le dessin, la sculpture et des installations. Son travail a fait l’objet de premières expositions à la Galerie Michèle Chomette à Paris, à la MAPRAA et à la Fondation Renaud à Lyon.

Sa démarche interroge plus particulièrement la mémoire collective à travers la notion de patrimoine et l’archéologie. Via des dessins, photographies et installations, les vestiges antiques détruits dans des zones de conflit évoquent les multiples temporalités entrelacées dans ces lieux de mémoire ainsi que, en creux, les drames liés à ces combats. Bibliothèques de pierre à ciel ouvert, ces lieux sont comme des livres entrebâillés sur le présent et le passé, offrant à la fois leur aspect contemporain et les traces de civilisations anciennes. S’inspirant de méthodes propres à l’archéologie, notamment la stratigraphie, des couches temporelles se déploient dans les œuvres présentées, tout en superpositions et jeux de transparence.

L’installation Entre-temps, réalisée avec Anne Dietrich, se déploie face aux fragments de plâtre qui constellent le sol. Dans une constante dialectique entre apparition et disparition, des éléments communs au patrimoine culturel universel sont mis en exergue.

Entre-temps