MUSÉE DE VALENCE ART ET ARCHÉOLOGIE / AUVERGNE-RHÔNE-ALPES // DRÔME

WA

du 29 mars au 29 avril 2018

Miki Nakamura et Jean-Michel Letellier

Vernissage : le 28 mars 2018 à 18h

Horaires : le mardi, de 14h à 18h et du mercredi au dimanche de 10h à 18h

Entrée payante : 4€ (exposition seule), gratuité le premier dimanche du mois

Structure : Musée de Valence art et archéologie

Site internet du Musée de Valence
Site internet de Nakamure et Letellier

Exposition organisée dans le cadre de la triennale d’art contemporain Le papier à l’oeuvre, l’oeuvre papier. Les expositions de la Triennale sont également à voir à la Bourse du Travail (Place de la Pierre) et à La Maison du Gardien (Parc Jouvet)

Miki Nakamura et Jean-Michel Letellier sont deux artistes du papier. Ils se rencontrent en 1997 au Japon lorsqu’ils étudient la fabrication traditionnelle du washi - le papier japonais reconnu au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco - dans l’un des meilleurs ateliers du pays, Awagami Factory. Depuis 2004, ils sont installés dans le Maine-et-Loire et travaillent à quatre mains la fibre de mûrier.
 
La technique originale de Miki consiste à façonner l’écorce de l’arbre avant sa transformation proprement dite en pâte à papier. Elle puise son inspiration dans la nature et crée des sculptures aériennes et délicates.
 
En étirant la fibre avant de la déposer sur des moules, elle forme des volumes ajourés, légers comme des plumes, véritables dentelles de fibres sublimées par la lumière.
Jean-Michel réalise ses grands panneaux muraux au cours du processus de fabrication du papier. Il dessine au sein même de la feuille à l’aide de la pâte à papier pigmentée de couleur, avant qu’elle ne sèche. Il joue alors sur la réserve de la matière, son épaisseur et sa transparence, l’inclusion de ficelles, tissant la pâte en rhizome et entrelacs. Les deux artistes revisitent ainsi de manière contemporaine la technique du washi. Le titre de l’exposition fait référence au caractère japonais WA, synonyme d’harmonie et de paix.

Miki Nakamura, Fleurs, fibres de mûrier blanchies, 2011 © letellier-nakamura