LE BLEU DU CIEL / AUVERGNE-RHÔNE-ALPES // RHÔNE

The Way Back

du 30 novembre 2017 au 24 février 2018

Stéphane Barbato, Marie Baronnet, Carlotta Cardana, Marion Gronier, Stephanie Keith, White Eagle

Vernissage : le 1er décembre 2017, à partir de 18h30

Commissaire d'exposition : Gilles Verneret

Horaires : du mercredi au samedi, de 14h à 19h

Entrée libre et gratuite

Structure : Le Bleu du ciel

Site internet du Bleu du ciel

Exposition organisée en résonance avec la Biennale de Lyon 2017 / FOCUS

Cette double exposition revêt un caractère exceptionnel de par son ambition artistique dans l’esprit nouveau documentaire qui allie images, installation vidéographique, textes, documents, réflexion sociologique sur la situation des Amérindiens du Middle West Américain ; et parce qu’elle arrive à un moment où les luttes ont repris dans le Dakota du Nord pour empêcher l’implantation du pipeline des grandes banques et sociétés pétrolières. Toutes les nations indiennes s’insurgent contre elles, malgré le déni du gouvernement Trump qui a rasé le campement de Standing Rock. Cet événement a précipité la renaissance des mouvements revendicatifs de ces autochtones abandonnés du développement économique d’une Amérique financière, et relancé le désir d’artistes d’horizons divers de reparler de cette belle civilisation. Les voix des Indiens oubliés face aux désastres écologiques actuels permettent à cette conscience universelle de respect de la nature de renaître. Elle se situe à la croisée d’un passé glorieux évoqué par les travaux poétiques de White Eagle sur les lieux sacrés des Indiens Lakotas et de l’épopée sublime commémorative du massacre de Wounded Knee qu’a suivi Guy Le Querrec, tout en n’excluant pas la modernité saisie par Stephane Barbato et le reportage sensible de Stéphanie Keith sur les lieux de la rébellion à Standing Rock. Les travaux de portraits crus des Blackfeet et des Navajos de Marion Gronier, des Indiennes mythiques des Badlands de Carlotta Cardana et des tribus Navajos d’Arizona de Marie Baronnet qui résistent à la pression du tourisme de masse dans les grands espaces, complètent ce tableau saisissant d’une nation en route au sein de la grande Amérique, qui lutte pour sa survie spirituelle et politique afin de ne pas être entièrement absorbée par la culture consumériste.
Gilles Verneret 

© Stephanie Keith, Killing the Black Snake, Standing Rock, 2016