URDLA / AUVERGNE-RHÔNE-ALPES // RHÔNE

Rainier Lericolais, Plunder

du 29 septembre au 30 novembre 2018

Vernissage : le 29 septembre de 14h30 à 18h30

Horaires : du mardi au vendredi de 10h à 18h et le samedi, durant les expositions de 14h à 18h

Entrée libre et gratuite

Structure : URDLA

Site internet de l'URDLA

Exposition organisée avec le soutien de LPA, Point Contemporain et Grand Lyon la Métropole

Rainier Lericolais est un artiste plasticien et musicien, né en 1970 à Châteauroux.
Suivant les modalités de Lericolais : archives et conservations à chaque étape. Point de départ, les années 70 ouvrent l’ère du mouvement punk et alimentent la curiosité des jeunes mélomanes. Dans le même temps, la station FM castelroussine accueille la discographie de Rainier Lericolais plusieurs fois par semaine et suscite de nombreuses discussions autour de la création musicale.

Des Photogrammes, images obtenues en plaçant l’objet sur des supports photosensibles exposés directement à la lumière, aux Oscillogrammes, ensemble de découpes de carton dessinant une courbe visuelle plus ou moins proche de leur support, en passant par les Scannogrammes, enregistrements de la lumière sous formes d’ondes vibratoires, ou encore ses empreintes de vinyles (Phantômes), il ne cesse d’approcher le mouvement visuel comme sonore en tant qu’enregistré. L’enregistrement est un terme très important dans le vocabulaire de l’artiste, puisqu’il lui permet de réfléchir aux conditions d’émergence d’un objet dans le temps qui le connaît. La distinction se fait ainsi entre ce temps, où l’objet, le son, l’image, naissent et ce temps ultérieur, supplémentaire, celui où l’objet apparaît une seconde fois devant les yeux du regardeur. Nous sommes là dans une grande proximité avec la nature même de l’estampe.