LA FABRIQUE DU PONT D'ALEYRAC / AUVERGNE-RHÔNE-ALPES // ARDÈCHE

Le motif est dans le tapis

du 23 septembre au 5 novembre 2017

Vernissage : le 23 septembre 2017 à 17h

Horaires : du vendredi au dimanche, de 15h à 19h, et sur rendez-vous

Entrée libre et gratuite

Structure : La Fabrique du Pont d'Aleyrac

Site internet de l'Office de tourisme de l'Ardèche

En consacrant une exposition aux tapis et aux kilims, la Fabrique du pont d’Aleyrac continue son exploration de l’art dans ses formes populaires ou artisanales comme elle l’avait fait avec les céramiques de Anne Dangar (2006), le mobilier de châtaignier (2003) ou la vannerie (2002).

L’art du tapis est apparu il y a plusieurs milliers d’années chez les peuples nomades des steppes de l’Asie centrale, pour se protéger du froid et ornementer leurs tentes. Ils utilisaient les produits de leurs animaux, laine, poils de chèvre et parfois crin de cheval. Les métiers, encore utilisés aujourd’hui, étaient simples et horizontaux, facilement transportables, avec des motifs géométriques, animaux ou floraux stylisés. D’autres tapis "d’atelier" pour des mosquées ou des rois pouvaient demander trois années de travail à cinq tisserands… Les tapis présentés dans l’exposition, prêtées par plusieurs amateurs, proviennent de Turquie, d’Iran, du Caucase ou d’Asie centrale. Ils prennent souvent le nom de la ville, de la région où ils ont été fabriqués (Yahyali, Kars en Turquie, Kuba dans le Caucase) ou de groupes ethniques, (Kamseh, Lurs en Iran, Baloutche en Afghanistan).

© Photographie : Didier Brousse / Kilim Yosgat (Turquie), 117 x 84 cm