IAC - INSTITUT D'ART CONTEMPORAIN VILLEURBANNE / RHÔNE-ALPES / AUVERGNE-RHÔNE-ALPES // RHÔNE

Jef Geys, Les plantes médicinales

du 2 juin au 13 août 2017

Vernissage : le 1er juin 2017 à 18h30

Commissaire d'exposition : Nathalie Ergino

Horaires : du mercredi au vendredi, de 14h à 18h et le week-end, de 13h à 19h

Entrée payante : tarif plein : 6€ / tarif réduit : 4€

Structure : IAC - Institut d'art contemporain Villeurbanne / Rhône-Alpes

Site internet de l'IAC

Depuis ses débuts dans les années 1950, Jef Geys déplace les limites préétablies entre art mineur et art majeur, culture et trivialité, intime et collectif à travers une œuvre en évolution perpétuelle. Dix ans après l’exposition monographique d’ampleur que lui consacre l’IAC, Jef Geys réinvestit l’espace de l’Institut avec deux projets distincts fondés sur la remise en cause des systèmes hégémoniques de notre société : Le Tour de France 1969 d’Eddy Merckx et Les plantes médicinales.

Dans la continuité des processus d’itinérance et d’archivage inhérents au développement de l’œuvre de Jef Geys, c’est à l’IAC que l’artiste amorce la série des plantes médicinales. Simultanément à son exposition monographique de 2007, Geys initie dans les rues de Villeurbanne une collecte de plantes. Protocole matriciel, ce geste de récolte est réactualisé à New-York, Moscou et Bruxelles, pour devenir la pierre angulaire du projet d’exposition de l’artiste au Pavillon Belge de la Biennale de Venise en 2009. De retour à Villeurbanne pour cette édition, Les plantes médicinales nous mènent à reconsidérer notre environnement immédiat à partir de logiques alternatives. Au-delà de toute frontière entre organique et urbain, cette œuvre évolutive tend à nous interroger sur notre connaissance du vivant et à retisser les liens qui nous unissent à celui-ci.

Jef Geys, Le tour de France 1969 d’Eddy Merckx, Courtesy de l’artiste / Jef Geys, Netel, 1999, Collection Mu.ZEE, Ostende