MUSÉE D'ART MODERNE ET CONTEMPORAIN DE SAINT-ÉTIENNE MÉTROPOLE / AUVERGNE-RHÔNE-ALPES // LOIRE

Jaume Plensa

du 9 mars au 17 septembre 2017

Vernissage : le 10 mars 2017 à 19h

Commissaires d'exposition : Lóránd Hegyi, historien de l’art

Horaires : Ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h. Ouvert tous les jours pendant les vacances scolaires de la zone A. Fermetures exceptionnelles : 1er janvier, 1er mai, 14 juillet, 15 août, 1er novembre et 25 décembre.

Entrée payante : tarif plein : 6€ / tarif réduit : 4,5€ / gratuité

Structure : Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole

Site internet du MAMC
Site internet de Jaume Plensa

Exposition organisée en collaboration avec la Galerie Lelong

L’oeuvre de Jaume Plensa engage un dialogue subtil autour des possibilités de la forme sculpturale, de la mise à nu de sa matière, de ses références énigmatiques et métaphoriques et de ses conditions d’interprétation esthétiques. Dans cette optique, l’artiste se livre à une réinterprétation de notions historiques autour de l’essence de la sculpture. Tout en créant des formes en apparence classiques ainsi qu’une aura puissante autour de l’objet sculpté par la représentation de corps humains, de têtes et de visages, Jaume Plensa remet en cause les notions communément admises de la sculpture occidentale, telles que la relation entre une masse de matière pleine et compacte avec un environnement épuré ou la celle entre linéarité et oeuvre en trois dimensions. […]  

L’exposition de Jaume Plensa rassemble une sélection de sculptures spécifiquement créées pour l’espace du Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Etienne Métropole. Elle synthétise la production de l’artiste au cours des trois ou quatre dernières années, tout en dévoilant discrètement sa nouvelle orientation esthétique vers une pratique sculpturale plus intime, subtile et poétique impliquant une certaine ouverture et multiplicité interprétative. Bien que l’artiste mette constamment en avant le questionnement à l’oeuvre dans sa pratique, c’est la charge émotionnelle de ses créations qui semble prendre le pas au cours de ces dernières années.

Jaume Plensa, Photo : Inés Baucells © Plensa Studio, Barcelona