GALERIE LE 116ART / AUVERGNE-RHÔNE-ALPES // RHÔNE

Gérard Mathie, Spectrales

du 9 novembre au 1er décembre 2018

Vernissage : le 9 novembre 2018

Horaires : du jeudi au samedi, de 15h à 19h, et le premier dimanche de chaque mois,

Entrée libre et gratuite

Structure : Galerie Le 116art

Site internet de la Galerie Le 116art

"Gérard Mathie construit son œuvre entre et avec la mort et la vie qui ne sont pas des entités séparées mais deux processus imbriqués l'un dans l'autre. Ce qui le préoccupe, ce n'est donc pas tant la mort à son point M qui, fatalement, le propulsera dans le rien absolu, que la mort insidieuse au travail exerçant au cœur même de la vie ses forces mortifères sur le corps et le psychisme. Conscient de son statut d'être mortel dans sa fragilité ontologique, et conscient de son être artiste dans la puissance plastique de ses artifices et de ses effets, il en fait une double expérience existentielle et esthétique : jonglant avec des lignes de mort et de vie entre forces mortifères et vitales, entre vérités crues et fictions sophistiquées, il tire des lignes de chance créatrices de son œuvre. Créer, c'est résister à la mort et au temps par une énergétique physique et libidinale du désir opératoire et selon la logique spéciale d'un athlétisme mental dont la pensée acrobatique infra matériologique est sans fadaises métaphysiques. Ainsi, ignorant les états d'âme éthérés, mystiques ou extatiques, l'artiste active stratégiquement et pragmatiquement les forces expressives d'une poétique concrète du corps désirant et des choses sensibles. Techniquement et stylistiquement, c'est pictural, graphique, linguistique, numérique, photographique, vidéographique, scénographique, érotique, poétique, tragique, humoristique avec dictionnaires, images, épingles, mouches, corps, crânes… Créer, pour Mathie, c'est vivre excessivement l'agir esthétique dans le geste minimal de mourir. [...]"
Joël Couve, novembre 2017

© Gérard Mathie, Spectrales