LA VILLA DU PARC - CENTRE D'ART CONTEMPORAIN / AUVERGNE-RHÔNE-ALPES // HAUTE-SAVOIE

Elle disait bonjour aux machines

du 15 juin au 28 septembre 2019

Une exposition de It’s Our Playground en collaboration avec Owen Piper et Christophe Scarpa et avec la participation de Brigitte Bardolle, Benoît Villemont, Léa Nugue et Romane Clavel.

Vernissage : le 15 juin 2019 à 17h

Commissaire : Garance Chabert

Horaires : du mardi au samedi 14h-18h30

Structure : La Villa du Parc - Centre d'art contemporain

Site internet de la Villa du Parc
Site internet de It’s Our Playground 

« People say that we create technologies which alienate us, but the fact is that anything made by humans is a de facto expression of humanity. » 
Basar/Coupland/Obrist, The Age of Earthquakes, A Guide to the Extreme Present 2015

Pour conclure la saison White Mirror consacrée à la condition numérique contemporaine, la Villa du Parc invite cet été IOP (It’s Our Playground), duo d’artistes français composé de Camille le Houezec et Jocelyn Villemont à investir les espaces du centre d’art contemporain. Après deux expositions explorant la colonisation sûre et rapide des nouvelles technologies dans la vie sociale et spirituelle, lOP propose une exposition intitulée « Elle disait bonjour aux machines », dans laquelle nos grandes facultés apprenantes modèlent et incorporent avec fluidité l’environnement technologique.

Particulièrement scrutées par les chercheurs et les investisseurs, les sciences cognitives étudient les échanges entre le comportement humain et le fonctionnement high tech des machines. Le développement à un stade inédit d’objets connectés dans le quotidien entraîne réciproquement les machines à recueillir nos données pour se perfectionner à grande vitesse comme Intelligences Artificielles. Humains et machines construisent aujourd’hui ensemble leur environnement commun.

« Elle disait bonjour aux machines » poursuit ainsi à la Villa du Parc un cycle d’expositions commencé avec « Reconstructive Memory » et « Artificial Sensibility », et rassemble des œuvres et installations nouvelles qui évoquent les contacts affectifs et les apprentissages mutuels entre personnes et machines à différentes étapes de la vie.

Technological Memory, Résidence Instagram du Palais de Tokyo, Paris Images courtesy des artistes et de la Galerie Valentin, Paris