SPACEJUNK GRENOBLE / AUVERGNE-RHÔNE-ALPES // ISÈRE

Dans la gueule du loup

du 24 novembre 2018 au 12 janvier 2019

Benoît Huot, Scott Hove, Remko

Vernissage : le 23 novembre 2018 à 18h30

Horaires : du mardi au samedi, de 14h à 19h

Entrée libre et gratuite

Structure : Spacejunk Grenoble

Site internet de Spacejunk Lyon
Site internet de Benoît Huot

Sujet premier de l’art depuis les peintures rupestres jusqu’aux représentations contemporaines, l’animal est intimement lié à la création sous toutes ses formes. Mais ce n’est qu’au XVIIème siècle en occident, que la peinture animalière devient un genre à part entière. D’abord sous la forme de sculptures, puis d’illustrations, les études sur les animaux se multiplient et donnent alors la prééminence à cette figure dans l'art, autrefois relayée à des scènes plus générales.

Dans l’art contemporain, la représentation de l’animal ancien et jadis déifié, est déconstruite au profit d’une désacralisation, qui peut exprimer le regret du lien vital. Au-delà de la représentation transgressive qui est faite de l’animale, les artistes du XXème siècle interrogent l’éthique et la légitimité de leur démarche artistique.  A l’heure actuelle, face à l’extinction programmée du monde vivant, au moment où l’humanité entière se jette dans « La gueule du loup », la représentation animale dans la création artistique revêt une dimension spirituelle saisissante. 

À l’occasion de cette nouvelle exposition à Spacejunk, vous découvrirez les oeuvres en volume de trois artistes plasticiens, qui chacun à leur manière, transcendent la dichotomie entre l’homme et l’animal. Par le biais d’un vocabulaire allégorique, leurs oeuvres nous proposent un champ d’interprétation ouvert aux rites, à l'imaginaire... La représentation animale semble ici renouer avec la figure du passeur déjà présente dans de nombreuses croyances autour du monde…