MUSÉE DE GRENOBLE / AUVERGNE-RHÔNE-ALPES // ISÈRE

Daniel Dezeuze, Une rétrospective

du 28 octobre 2017 au 28 janvier 2018

Vernissage : le 28 octobre 2017

Commissaires d'exposition : Guy Tosatto, directeur du musée de Grenoble et Sophie Bernard, conservateur en charge des collections moderne et contemporaine

Horaires : tous les jours sauf le mardi, de 10h à 18h30. Fermé les 25 décembre et 1er janvier

Entrée payante : tarif plein : 8€ / tarif réduit : 5€ / gratuité

Structure : Musée de Grenoble

Site internet du Musée de Grenoble
Site internet de Daniel Dezeuze

Le musée de Grenoble présentera du 28 octobre 2017 au 28 janvier 2018 une rétrospective de l’œuvre de Daniel Dezeuze. Conçue en étroite collaboration avec l’artiste, elle permettra d’évoquer plus de cinquante années de création, de ses premiers travaux du milieu des années 1960 jusqu’à ses sculptures les plus récentes, en passant par les œuvres qui marquèrent sa participation au mouvement Supports/Surfaces.

Membre fondateur en 1970 de Supports / Surfaces, Daniel Dezeuze pose avec le groupe la question du devenir de la peinture et de son rôle dans la société capitaliste. Parallèlement à une activité théorique importante, il travaille alors à la mise à nu du tableau et, ce faisant, à une certaine démystification de la peinture, une démarche initiée au demeurant dès 1967 avec ses premiers Châssis (un châssis de bois présenté tel quel, appuyé contre le mur) et poursuivie au début des années 70 avec les Échelles (constituées de lamelles de bois souples) et, à partir de 1975, avec les Triangulations et les Colombages.

A partir d’une sélection très précise d’œuvres retraçant les principales étapes de l’œuvre de Daniel Dezeuze, cette rétrospective permettra de saisir à la fois la complexité et la cohérence de la démarche de l’artiste sur plus de cinq décennies. Elle mettra en évidence également la place singulière qu’elle occupe dans le contexte de la création plastique en France durant cette période, et l’importance qu’elle revêt – par la modestie même de ses moyens – dans l’illustration de la capacité de l’art à émouvoir tout en enrichissant la vision et la compréhension du monde.

Daniel Dezeuze, Gaze découpée, 1980 Gaze découpée, peinture bleue, rose et verte vaporisée, ruban adhésif. 176 x 66 cm Collection privée © Adagp, Paris 2017 Crédit photographique : Ville de Grenoble / Musée de Grenoble - J.-L.Lacroix © Adagp, Paris 2017